Le Blog de Madame C

Billet d’humeur – Bonjour 2016 !

Dernier jour de l’année, un dernier coup d’oeil sur 2015. Vous tous qui me suivez un peu plus chaque jour, quel bonheur de partager avec vous vos belles histoires. Bientôt neuf ans que le Blog existe et je ne me lasserai jamais d’écrire un peu de vous ici. Alors merci pour tout ça. À vous tous lecteurs fidèles, mais aussi à tous ces professionnels passionnés qui oeuvrent dans l’ombre et participent pleinement à ces belles fêtes. MERCI à chacun d’entre vous, c’est un vrai bonheur de partager tant de belles émotions.

L’an passé, je n’avais formulé aucun souhait particulier. Juste l’envie de prendre la vie comme elle vient. Et je m’y suis tenue. 2015 aura été l’année de l’équilibre et de la plénitude. J’ai remis de l’ordre dans mes priorités, ai pris conscience aussi que j’avais mis en sommeil une part de moi. Mais sans regret car j’ai pu aussi profiter de l’essentiel et me remplir la tête de nouveaux projets.

En 2016, je souhaite retrouver une Clémentine vibrante et inspirée. Aller au bout de mes projets, réveiller ma petite flamme intérieure et vous embarquer avec moi dans de nouveaux voyages.

En Février, Le blog de Madame C soufflera sa neuvième bougie. L’un de mes souhaits pour 2016 est de consacrer plus de temps à ce blog qui m’accompagne depuis tant d’années. Faire de cette 10ème année, une année exceptionnelle et mémorable.

 

 

Je terminerai ce dernier billet de l’année avec les mots d’un autre…

«J’ai appris que l’amour peut arriver par surprise ou mourir en une nuit. Que de grands amis peuvent devenir de parfaits inconnus, et qu’au contraire, un inconnu peut devenir un ami pour la vie. Que le «jamais plus» n’arrive jamais et que «pour toujours» a une fin.

Que celui qui prend des risques ne perd jamais rien, et que celui qui ne risque rien ne gagne jamais rien.

Que si on veut voir quelqu’un, il faut aller le chercher, car après c’est trop tard. Qu’avoir mal est inévitable, mais que souffrir est en option, et surtout, j’ai appris que nier les choses les plus évidentes ne sert absolument à rien.» – RAFAEL REYES –

 

Je vous embrasse et vous souhaite du fond du coeur une merveilleuse année 2016.

– Bisou – Clémentine

 

Articles similaires