UN MARIAGE EN CORSE AU DOMAINE DE LA SAPARELLA

Ces deux-là se connaissent depuis de longues années. Il aura fallut un « action ou vérité » pour que Perrine et Jason se rapprochent et échangent leur premier baiser. Aujourd’hui c’est avec plein d’émotion qu’ils partagent leur histoire et les détails de ce fabuleux mariage en Corse.

Avec les belles images de Delphine Leriche Photography, Perrine nous en dit plus…

La rencontre

On se connaissait depuis quelques années mais on ne se voyait qu’une ou deux fois par an, à l’anniversaire d’un ami commun et lors du Nouvel An.

Un soir nous sommes allés manger au restaurant avec toute une bande d’amis et nous avons pas mal discuté en rejoignant ensuite le bar où nous allions boire un verre. Il était en train de sortir d’une longue relation, et moi j’étais fraîchement célibataire.

Un ami avait organisé un jeu « Action ou vérité » via une application sur son iPhone. L’application semblait bien aimer nos deux prénoms, et nous devions donc réaliser beaucoup de gages ensemble. L’alcool aidant, ça nous a pas mal rapproché et, plein d’assurance, Jason est venu m’embrasser lorsque je prenais un verre au bar. C’est donc là que tout a commencé, mais on a repris les choses au début la semaine qui a suivi en allant manger au restaurant à deux.

La demande en mariage

Jason m’a emmené en week-end surprise vers une destination inconnue… Je n’ai su qu’à la porte d’embarquement de l’avion que nous partions à Rome pour le week-end. Il avait tout planifié : un chouette appartement AirBnb, un programme pour découvrir la ville pendant trois jours et une table réservée dans un bon resto, le jour de la demande. Mais tout ne s’est malheureusement pas déroulé comme prévu…

Il avait loué une Vespa pendant une journée et voulait m’emmener au Mont Janicule (une des 7 collines de Rome qui offre une superbe vue sur la ville et le Vatican) pour faire sa demande au coucher de soleil.

Mais à cause du stress qui commençait à monter, il a enfermé les clés de la Vespa dans le coffre… avec toutes nos affaires. Le temps qu’on trouve une solution pour réouvrir le coffre, qu’on aille se balader et qu’on mange un bout car on était affamés, il était déjà relativement tard. On devait sortir de la ville pour rejoindre le Mont Janicule, mais les rues étant majoritairement à sens uniques, on a tourné pendant 45 minutes pour se retrouver finalement à notre point de départ ! Au moment où on a enfin trouvé le chemin, le soleil était déjà couché et il a donc dû reporter la demande au lendemain, alors qu’il avait réservé une table dans un bon restaurant pour fêter la nouvelle ! Heureusement tout s’est passé sans encombre le lendemain et après qu’il m’ait conté notre histoire, transformée en histoire de la mythologie gréco-romaine, j’ai dit oui les yeux tout embués.

Le Lieu

Même si nous sommes tous les deux belges, nous avions décidé de nous marier en Corse. Mon grand-père a une maison là-bas et j’y passe mes étés depuis que je suis toute petite. C’est une maison chargée d’histoire car nous y avons passé de très nombreux moments en famille ; un vrai lieu de rassemblement. L’île est idyllique, donc Jason n’a pas été difficile à convaincre !
La cérémonie s’est déroulée à la maison, et nous avions trouvé une magnifique réserve naturelle située en bord de mer pour la suite des festivités.

Les préparatifs

Nous avions réparti les tâches d’une manière assez simple : je m’occupais du mariage, et Jason planifiait notre voyage de noce en Nouvelle-Zélande !
Nous voulions que le mariage soit une surprise pour tout le monde alors nous avons tout préparé seuls, un peu en secret ! Je ne le regrette pas car j’étais ravie de voir la surprise de tout le monde en découvrant le questionnaire derrière notre carnet de cérémonie ou les petits cadeaux personnalisés à table par exemple, mais préparer son mariage avec ses proches doit certainement offrir des moments de complicité et créer de beaux souvenirs.
Nous avions amené toute la décoration en voiture pour pouvoir de disposer de ce que nous avions préparé sur place et ne pas devoir louer du mobilier ou de la déco. Le lieu se suffisait à lui-même donc à part des caisses de vin, des petits détails et les jolies fleurs préparées par Elodie, il ne fallait pas grande chose.

Le week-end

Le début des festivités commençait le vendredi soir. Nous voulions commencer par une soirée en petit comité afin de pouvoir profiter de nos témoins et de nos parents. Nous avons organisé un dîner à la bonne franquette sur la plage, les pieds dans le sable. L’ambiance était détendue mais il nous restait encore quelques préparatifs à faire pour le lendemain donc on s’est préservé d’une fête jusqu’au bout de la nuit !

Le samedi, la journée commençait à la maison où se déroulait la cérémonie d’engagement. Jason et moi ne sommes pas croyants donc nous avions opté pour une cérémonie laïque, que nous avions un peu coordonné mais qui était préparée et officiée par un des témoins de Jason. Les invités étaient accueillis par un verre de bienvenue et une grande tente nomade avait été installée dans le jardin pour créer de l’ombre pendant ces heures chaudes.

Tout le monde était ensuite invité à prendre un verre et à déguster des beignets à la brousse (beignets de fromage de chèvre Corse traditionnellement servis lors des mariages).
Nous avions choisi une réserve naturelle en bord de mer pour la réception, le dîner et la soirée. La route étant longue et sinueuse, nous ne voulions pas que les invités prennent leur voiture donc nous avions fait venir des cars pour faire le trajet.
La surprise, c’est que Jason et moi arrivions en bateau à Saparella. La réception avait lieu sur la plage et nous avons profité de cet endroit magnifique pour faire des séances photos avec nos témoins.

Votre meilleur souvenir

Notre meilleur moment de la journée à tous les deux était la traversée en bateau pour arriver à la réserve de Saparella. Nous avons eu 45 minutes pour nous retrouver et échanger nos ressentis sur la cérémonie qui venait de se passer. On était juste tous les deux et ce moment passait comme au ralenti comparé au rythme effréné de la journée.

Et si c’était à refaire

Très sincèrement je pense qu’on ne changerait rien ! On a adoré cette journée, tout s’est déroulé naturellement, l’ambiance était relax et sans chichis et je pense que tout le monde en a vraiment profité. On était très heureux d’être entourés de nos proches et de pouvoir partager ces moments incroyables avec eux. Notre seul regret, et je pense que c’est le cas d’absolument tous les mariés, c’est que cela passe trop vite !

Do

Si c’est réalisable, autant au niveau pratique qu’au niveau budget, étalez votre mariage sur plusieurs jours ! On vous répétera des centaines de fois que la journée passe trop vite, et effectivement elle passe trop vite ! Faire un diner en petit comité la veille, mais surtout un brunch le lendemain permet de discuter avec tous les invités et d’être totalement détendus une fois le mariage passé.

Allez au bout de vos envies ! Jason m’a répété des centaines de fois que j’attachais trop d’importance aux petits détails, qui ne se remarqueraient même pas. Véritable tête de mule, je n’en ai fait qu’à ma tête, et j’ai passé des dizaines d’heures à m’occuper de petits détails qui, pour moi, allaient faire toute la différence. Il a finalement été obligé de reconnaître que mon travail avait payé et que, même si tout le monde n’a forcément pas remarqué chaque petit détail. Cependant, restez tout de même raisonnables, autant au niveau du temps que vous y consacrez qu’au niveau du budget que cela représente.

Faire un maximum de choses tant que vous avez encore du temps devant vous. Ce qui est fait n’est plus à faire. Donc si vous avez par exemple l’occasion de préparer tous les cadeaux de vos invités 3 mois à l’avance, faites-le, ce sera alors derrière vous et vous ne devrez plus vous stresser avec ça en dernière minute, lorsque certains imprévus seront venus perturber votre planning.

Don’t

Foncer tête baissée dans l’organisation de son mariage sans avoir établi un budget au préalable. Il ne faut pas oublier que même si vous quantifiez les postes de dépenses importants, de nombreux coûts vont se rajouter au fur et à mesure de l’organisation. Même s’il s’agit de petites sommes, elles représenteront un budget important au final donc ne perdez pas cela de vue et prévoyez une marge de manoeuvre suffisante pour ces fameux petits extras.

Les adresses du mariage

Robe : Delphine Manivet de chez Love Sweet etc.
Accessoires : bracelet Spell On Me, boucles d’oreilles de famille.
Costume : Suits Supply
Photographe : Delphine Leriche Photography
Vidéo : John Paldacci – Dirty Prod
Fleurs : Elodie Wilmès – Love & Tralala
Lieu : Saparella
Traiteur : Le Hussard (cérémonie uniquement) & Saparella
Dj : ATTAR!
Faire-part & papeterie : Jimmy Ruytinx & Sweet Confetti

RELATED POSTS

3 Comments

  1. B&F

    16 juin 2017

    Quel beau reportage, un mariage simplement magique ! Et voir une mariée aussi fraîche et rayonnante, ça donne le sourire et l’envie d’y être…

  2. La Boite A Images - Vidéaste Toulouse

    26 juin 2017

    La Corse… <3

  3. AR

    13 juillet 2017

    Bonjour, Pourrais-tu me dire comment tu as organisé les cars (on se marie la bas cet été ;) Merci !

LEAVE A COMMENT