Le Blog de Madame C

Se marier en Belgique dans une ancienne ferme – Céline + Greg

« La vraie vie est si souvent celle qu'on ne vit pas. » - Oscar Wilde

Parfois la vie nous lance des rappels à l’ordre. Elle nous montre à quel point le temps s’échappe, qu’elle peut s’arrêter à tout moment sans que ne soyons allés au bout de nos rêves. Le bonheur est là, il suffit de le saisir et de le chérir de toutes ses forces. Pour Céline de Bloom design floral, ce déclic s’est imposé et c’est la vie qu’elle a choisi de célébrer à travers l’amour infini qu’elle porte pour sa tendre moitié, Greg.

Avec les belles images d’Elodie Deceuninck, Céline nous raconte…

« Greg et moi, nous sommes rencontrés sur notre lieu de travail ! Très original, je le concède… On s’est un peu tourné autour au début, mais après unes soirée passée ensemble, ça a été comme une évidence. Et sans qu’on l’ai programmé, après quelques semaines, on a réalisé que je vivais chez lui. 

La demande en mariage a été moins évidente, il faut le dire ! Alors que je n’avais jamais pensé au mariage, cela a commencé à me travailler sérieusement. Nous étions ensemble depuis cinq ans et je sortais d’épreuves personnelles difficiles. Ce renouveau m’a insufflé l’urgence de la vie et je n’avais alors plus qu’une obsession : réunir tous nos proches et faire une énorme fête pour mettre à l’honneur cet amour, ce bonheur que nous vivions. Mais convaincre Greg…était une autre histoire. Alors, comme cette demande en mariage ne venait pas, j’ai décidé qu’on n’obtenait que ce que l’on s’offrait : je l’ai donc demandé en mariage moi-même en lui écrivant une petite lettre ! Et pour mon plus grand bonheur, il a accepté !

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Le lieu

Lors de notre recherche, nous avions plusieurs impératifs: le budget, comme beaucoup de mariés, mais nous voulions également un jardin pour y installer notre cérémonie laïque, et surtout, un lieu qui soit libre de traiteur. Nous souhaitions effectivement organiser un cheese and wine géant, à la bonne franquette, et cela nous aurait été impossible avec un traiteur imposé. Nous avons beaucoup cherché sur internet, mais visité qu’un seul lieu, une ancienne ferme en carré pleine de charme, l’Etable d’Hôtes. Tout était parfait : ni trop grand, ni trop petit, et avec des abords très jolis, tout en simplicité.

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

L’organisation

Nous avons mis beaucoup de temps à préparer notre mariage. J’ai d’abord passé un temps fou à compiler tous les blogs et sites consacrés au mariage, jusqu’à m’y noyer complètement: tout à coup, c’est un monde entier qui s’ouvrait à moi et je ne parvenais pas à m’en abreuver. Je suis tombée amoureuse de ce milieu et ai opéré un changement de cap radical dans ma carrière professionnelle: en parcourant tous ces sites et ces réseaux sociaux, je me suis découvert une passion folle pour les fleurs… J’ai donc profité de ces longs préparatifs pour faire une formation de fleuriste et me lancer en tant que designer floral…spécialisée dans les mariages, bien-sûr! Cette passion a fait de moi une mariée control freak: nous avons donc presque tout organisé nous-même en amont mais avons reçu l’aide bienveillante de quelques amis et de nos familles pour le jour J.

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

La décoration

Pour ce qui est des fleurs, du coup, le choix était fait. Je n’aurais pas pu déléguer ce poste, même si cela m’a énormément accaparée les quelques jours avant et le matin-même. Un stress que je préfèrerais ne pas revivre! Organiser un mariage est en fait déjà bien assez fatiguant! Pour le reste, nous avons chiné notre vaisselle deux années durant ainsi que quelques détails déco qui nous plaisaient. On est des fanas de brocante et ces moments ont été un pur plaisir! On a essayé de créer une ambiance simple, quelques DIY et des fleurs ! Pour le reste, le lieu faisait tout !

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Le budget du mariage

On a essayé de ne pas trop compter, mais cela tournait autour de 10 000 euros pour une centaine d’invités.

Notre meilleur souvenir

Pour ma part, trois moments ont été fantastiques: les préparatifs de la mariée, durant lesquels enfin, je me relaxais, alors que j’avais été au bord de la crise de nerfs toute la matinée ! Un moment intime, parfait, avec ma coiffeuse et notre photographe, et ma mère et ma cousine qui courraient à droite et à gauche pour me chercher tous les accessoires que j’avais oubliés! Le second est un souvenir impérissable dans mon coeur: celui où j’ai vu Greg pour la première fois dans son costume ! Il était incroyablement beau: parce que, comme on aime tout faire à l’envers, si lui était venu avec moi choisir ma robe, pour ma part, j’ignorais presque tout de sa tenue. Et le découvrir a été magique! Le troisième moment inoubliable de la journée a été la chanson surprise que nos invités nous ont chanté lors de la cérémonie laïque! J’ai adoré! Merci à notre super officiante et grande amie Katia qui a orchestré ce super moment.

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Photographe – Elodie Deceuninck

Notre conseil

Déléguer ! Je l’ai lu mille fois sur les blogs avant notre mariage, mais j’étais persuadée de tout pouvoir gérer. J’ignorais une chose : le jour de ton mariage, ton cerveau est indomptable ! Alors ne compte pas sur toi-même : demande à un proche ou engage quelqu’un pour être partout à la fois. Toi, ce jour-là, tu es déjà la mariée, tu ne peux pas être wedding planner en même temps ! Si, si, promis !


Les adresses du mariage

Lieu – l’Etable d’Hôtes
Traiteur – Didine cooking pour le food truck-apéro et La Fruitière pour l’incroyable buffet fromages. Enfin, Lilicup pour ses fameux cupcakes en dessert.
Tenue de la mariée – Elsa Gary pour la robe et Sézane pour les chaussures.
Tenue du marié – Café Costume
Coiffure et Make-up: Hair you are pour les cheveux et Idyl pour le maquillage
Musiciens – Martin de Marneffe au piano et Bernard Hoste à la trompette pour la cérémonie et le cocktail. Pour le dessert, nous avions invité un groupe de jazz manouche pour un peu chauffer la piste.
Photographe – La talentueuse Elodie Deceuninck
Fleurs – Moi et des gentilles petites mains aidantes ! C’est-à-dire Bloom design floral
Faire-part – Cotton bird


19 avril 2018

Articles similaires

1 commentaire

  1. click-photographe

    21 juin 2018

    Belles photos !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.