Billet d’humeur – Vis, aimes, ris

crédit photo : Vincent Pennachio Photographe

 

Dans le tourbillon de la rentrée, il y’a dans mes placards de nombreux articles en attente. De jolies ambiances, des jeunes mariés satellisés de bonheur, des témoignages de professionnels passionnés. De quoi vous faire voyager à travers de chouettes univers.

Mais au-delà de ces douces rêveries, il y a aussi la vie. Celle du quotidien dans laquelle on évolue au grès du temps et des autres. Un employeur exigeant, des collègues de travail complices, des sorties romantiques ou festives, des matins à flâner sous la couette… Des petits riens qui bout à bout créent l’équilibre. Et dans cette ronde, nous cherchons tous à trouver la bonne place qui nous donnera des ailes pour aller de l’avant. Mais à force de chercher, nous oublions parfois l’essentiel. Nous devons sans s’en rendre compte des boulimiques de la vie. Travailler plus, être le plus créatif ou le plus stylé, le plus drôle ou le plus décalé. Nous sommes tous quelque part des Mr et Mme « PLUS » en puissance. Moi-même, j’ai cédé à cette course effrénée. Vivre mes rêves plutôt que de le rêver, ne pas perdre une seule miette de cette vie qui file à toute allure. C’était devenu un art de vivre.

Mais comme disait ma grand-mère, « on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs« , et atteindre ses rêves demandent certains sacrifices. L’année qui vient de s’écouler m’a fait réaliser à quel point je ne voulais plus sacrifier l’essentiel. Regarder mes filles grandir, échanger avec mon mari sur d’autres sujets que « tu as sorti la poubelle? », rire avec mes amies sur des sujets futiles, prendre le temps de dire à mon entourage que je les aime. Des petites choses de la vie qui n’altèrent en rien la saveur de mes rêves.

Vis, aimes, ris… Et surtout ne pas oublier que c’est ça le vrai bonheur.

Ceci étant dit, il me tarde de partager avec vous mes jolies inspirations du moment et de déposer quelques paillettes dans vos yeux ♥

Stay Tuned !!
 

 

RELATED POSTS

9 Comments

  1. Mulot b.

    5 septembre 2014

    Ma petite Clémentine, il est beau et doux ton billet … et plus que jamais une réalité, à ce moment même. je t’embrasse bien fort.

  2. Madame C

    5 septembre 2014

    Merci la belle… Je sais à quel point il peut faire écho en toi en ce moment. Je t’embrasse fort aussi <3

  3. camille

    5 septembre 2014

    ton billet me parle Clém, dans cette société où tout va trop vite, se poser, prendre le temps de regarder la vie qu’on a la chance d’avoir et pas celle qu’on aimerait avoir, c’est primordial.
    Cette course au plus plus plus, tu la connais par ton métiers où les mariés tentent de rivaliser d’idées plus surprenantes les unes que les autres.
    Nous baignons dans tout celà, c’est pourquoi, comme tu l’écris, il est indispensable d’apprendre à vivre pleinement la vie que l’on a et en profiter car elle file tellement vite.
    Bisous ma belle, et trop déçue de ne pas t’avoir vue cet été

  4. Fanny

    5 septembre 2014

    C’est si vrai ! Merci pour ces doux mots… Avec toute ma tendresse.
    Fanny

  5. Marta

    5 septembre 2014

    Merci.. c’est tellement vrai! :-*

  6. Dadou

    6 septembre 2014

    Merci! la maman que je suis partage à 100% avec toi cette façon de voir la vie! Je me suis arrêtée un an suite à la naissance de ma deuxième fille et j’ai maintenant décidé de baisser mon temps de travail! C’est fou comme ces petits êtres savent nous rappeler quelles sont les priorités: la famille, l’amour, la transmission….On donne, on donne, on donne…mais qu’est ce qu’on reçoit!

  7. ta3mam

    7 septembre 2014

    Je ne suis pas encore maman, mais je suis tout à fait d’accord avec toi. Se recentrer sur l’essentiel, c’est parfois nécessaire et ça fait du bien !

  8. Florence-FleurdeSucre

    8 septembre 2014

    Tellement vrai… surtout en ce moment. Apprendre à « prendre le temps » est parfois plus dur que tout le reste, surtout quand tu as oublié comment on « décélère »… Et puis on dit souvent « le mieux (=plus) est souvent l’ennemi du bien »… <3

  9. ginette

    8 septembre 2014

    Tu as tellement raison…parfois il faut juste appuyer sur le bouton STOP, et prendre le temps de regarder et de vivre ce qui nous entoure. Je garde précieusement cette maxime dans un coin de mon coeur <3

LEAVE A COMMENT