Le Blog de Madame C

Ma vie rêvée

Ma vie rêvée - rêves d'enfant carpediem - Blog Mariage - Le Blog de Madame C

 

Bonnes ou mauvaises, la vie est jalonnée de surprises. Certaines vérités établies peuvent être balayées du jour au lendemain, sans préavis.

Pour ceux qui lisent régulièrement mes billets d’humeur, j’ai livré ici de nombreuses pages de mon intimité. A travers ce blog, j’ai fait le deuil de Maman Chérie. Durant 4 ans, je me suis lancée dans une course effrénée à travers laquelle je voulais lui prouver qu’elle pouvait être fière de sa fille. Où qu’elle soit… J’ai travaillé sans relâche, laissant de côté ma vie de famille et mes amis. Une transition nécessaire pour ne pas craquer. Ne plus penser à pourquoi, ce matin d’été, elle a décidé de quitter cette vie sans laisser d’explications. 4 ans plus tard, je n’ai toujours pas trouvé de réponse, mais les maux de l’âme se sont apaisés.

Jusqu’au jour où j’ai failli tout perdre. Derrière cette vitrine apparente du bonheur, j’ai réalisé à quel point je m’étais enfermée dans une bulle. Au bord du précipice, j’ai naturellement remis de l’ordre dans mes priorités. Mis un frein à cette boulimie.

Chaque jour, je parle ici d’amour et de magie. Mais la vraie vie commence après. Avec sa banalité et ses petites contrariétés, j’ai décidé d’épouser chaque aspect de cette vie. Et pourquoi ne pas la rendre plus belle avec ces petits riens qui bout à bout construisent ce qu’on appelle le Bonheur ? Il y’a quelques mois, ma famille et moi avons tout plaquer pour vivre cette vie tant de fois rêvée. Mon travail est toujours au centre de mes préoccupations mais de manière équilibrée et raisonnée. Fini les soirées interminables et les week-ends collés à mon écran ou à mon téléphone. J’ai réalisé que la vie ce n’était pas ça. Que mon bonheur était auprès des miens et qu’il pouvait se faire en parallèle de mon travail sans pour autant y nuire.

En toute objectivité, je ne regrette en rien ces quatre dernières années. Elles m’ont permis de prendre confiance en moi et de me réconcilier avec moi-même. Me détâcher du regard des autres et de leur jugement. Admettre que non il n’est pas possible de plaire à tout le monde mais que le principal était de rester vraie et authentique. Et sans prétention aucune, je suis fière du chemin parcouru. Je ne suis ni millionnaire, ni une superstar mais j’ai compris l’essentiel.

A quelques jours de Noël,  il y’ a du « Ho, Oh, hO » dans mon petit coeur. Une vague d’amour et de magie a pris possession de tout mon être. Et c’est avec beaucoup d’ondes positives que je mords à pleines dents dans cette vie personnelle et professionnelle!

Mode Bisounours ON !!!

See you les chatons :)

 

 

10 décembre 2013

RELATED POSTS

29 Comments

  1. Lindsay

    2 décembre 2013

    Que c’est joli ce que tu dit là ! çà fait bien réfléchir en effet … Belle continuation à toi … <3

  2. Rémy

    2 décembre 2013

    Clémentine, merci pour ce partage. J’ai souvent envie d’écrire aussi, pour me faire du bien et pour faire du bien aux autres. Leur (et me) rappeler que la vie est éphémère, et qu’il faut profiter du moment présent. Le plus possible, en mettant de côté l’inutile ou le futile.
    Merci pour ces pensées.
    Rémy

  3. lélé

    2 décembre 2013

    j’aime la positive attitude !

  4. anneso

    2 décembre 2013

    waouuuuuuuuuuuu…. c’est beau, c est vrai ca remue!

  5. Cynthia MyCwC

    2 décembre 2013

    ça fait plaisir de lire ces quelques mots, de partager avec nous un peu plus de toi . Cet « éloignement » n’est que pour le meilleur et te retrouver même plus rarement sera d’autant plus qualitatif !! :-)
    Hâte de te recroiser
    Prend soin de toi et des tiens

  6. Cécile/wallt

    2 décembre 2013

    très joli article. J’ai réalisé aussi pendant la maladie de ma maman de ce qui était le plus important dans la vie, et ça m’a aussi permis de mieux recentrer mes priorités. très joliment écrit en tout cas!

  7. Ju | bal de famille

    2 décembre 2013

    <3

  8. Mamzellejoe

    2 décembre 2013

    Et bim!!! J’ai versé ma petite larme! Que de sincérité dans cet article très personnel! Merci clémentine! <3

  9. Laetitia

    2 décembre 2013

    ahahahahaha des ondes positives !!!! encore encore !!! Ton billet est très touchant, émouvant, sincère et comme le dit Anne So… ça remue !!! Mon amoureux me répète tous les jours que nous ne sommes que de passage… Grâce à lui j’ai appris à rendre chaque jour merveilleux et à profiter de tous ces petits bonheurs pleinement… Merci Clémentine de partager ton bonheur et ta recette de la vie en mode bisounours ;-)

  10. cherrylou

    2 décembre 2013

    Mode Bisounours activé: tu as raison ma belle, de privilégier le plus important… le bonheur! Plein de bisous ♥

  11. Celine

    2 décembre 2013

    M.E.R.C.I ♥

  12. PORCHERET

    2 décembre 2013

    Mode chair de poule ON…
    Merci pour ce billet doux qui dit l’essentiel Clémentine.

  13. Emilie

    2 décembre 2013

    Très beau texte Clémentine ! Profite de ta maison, de ta famille et de tes amis. Des bisous. :)

  14. Sandrine

    2 décembre 2013

    …il fut un temps mon travail était de plus en plus gourmand… j’ai aussi décidé de consacrer alors plus de temps à mes 3 enfants…Aujourd’hui au risque de perdre mon travail que j’aime tant je passe plus de temps auprès des personnes que j’aime…. j’aimerai trouver cet équilibre .

    Merci pour ces mots touchants. Beaucoup de bonheur !

  15. anne

    2 décembre 2013

    moi j’aime bien être recadré par un Bisounours ! A imprimer et à encadrer à côté de son PC …

  16. Lise

    2 décembre 2013

    Clémentine, tu m’as donné la cher de poule à la lecture de ce post !
    Tous ces petits riens, petits bonheurs, petits chagrins, sont le lot de l’existence. A nous de les vivre du mieux possible, et c’est ce que tu as l’air de mesurer au quotidien.
    Bonne continuation.

  17. Amanda

    2 décembre 2013

    Même si je ne suis pas à ta place, tes mots font écho par ici…
    Big up à Madame C. Love <3

  18. Claire

    2 décembre 2013

    MERCI pour cet article, Merci pour votre sincérité qui touche droit au coeur et chamboule nos âmes de Bisounours!… Je pense aussi qu’il faut PROFITER de ce que nous offre la vie , et essayer autant que possible de recadrer ses priorités régulièrement, pour ne pas nous éloigner de ce qui nous touche au plus profond. Facile à dire, peu d’entre nous franchissent le pas, alors MERCI pour ce billet qui inspire, et FELICITATIONS d’avoir franchi le cap des mots et avoir rendu concrète cette belle et saine réflexion.

  19. Clémence

    2 décembre 2013

    La gorge serrée quand on lit ce billet, Bravo pour cette sincèrité..

  20. Mam'Zelle Mondaye

    2 décembre 2013

    C’est beau^^ C’est poétique et plein de vérités – sincérité. Simplement merci <3

  21. Delphine

    2 décembre 2013

    Bonsoir et merci pour cet article si touchant, cependant je n’ai pas retenu la même chose que les autres lecteurs. Ma maman a aussi décidé de s’éclipser il y a 3 ans déjà.
    Contrairement à vous je sais que son existence ne l’a satisfaisait pas, je peux donc me dire qu’elle est mieux là où elle est mais ce n’est pas pour autant que son absence est plus facile à gérer…
    A l’image de votre photo au ton jaune, je ne peux que regarder les photos anciennes où elle était bienveillante envers ses enfants…
    Il est inutile de vous dire combien ce manque est palpable à l’approche de mon mariage.
    Merci pour ce joli partage d’émotions qui j’avoue me fait me sentir un peu moins seule…

  22. Madame C

    3 décembre 2013

    Chère Delphine,

    Il m’aura fallu 4 ans pour faire la paix avec le choix de Maman Chérie. J’ai encore beaucoup de tristesse et d’incompréhension en moi mais la vie a repris naturellement ses droits. A l’approche de votre mariage, je comprends tellement ce manque. Attendre mon second enfant sans elle est une telle déchirure. Quelque part, je lui en veut de rater ce moment avec moi. Mais c’était son choix…

    Merci à vous d’avoir pris le temps et le courage d’écrire ces quelques lignes, je sais à quel point il n’est pas simple d’évoquer ce sujet aux yeux de tous…
    Prenez soin de vous,
    Clémentine

  23. Nathalie

    3 décembre 2013

    ^^ <3

  24. Polina

    5 décembre 2013

    Quel joli texte, dnont l’émotion et la sensibilité font écho à chaque esprit…

  25. Tinti

    5 décembre 2013

    <3

  26. Julien

    7 décembre 2013

    Never switch off…
    With love

  27. Vanessa

    8 décembre 2013

    Cet article est tellement touchant…
    Tu n’es peut etre ni millionnaire ni superstar (quoique pour ce dernier ça me semble discutable!), mais tu peux vraiment etre fière de tout ce fameux « bonheur » que tu apportes au quotidien, avec tant de générosité, à tes nombreuses lectrices et à toutes tes petites mariées.
    Merci ❤ pour tout ça

  28. seance photo à paris

    11 décembre 2013

    une bonne dose de vérité dans ce billet. Eh oui on ne peut pas plaire à tout le monde. Pour moi l’essentiel reste à faire ce que l’on aime et à assumer les réussites et les échecs.

  29. marie somethingwedding

    5 janvier 2014

    A cette heure tardive, je lis ce billet…criant de vérité…Je me suis aussi lancée il y a 2 ans dans cette course sans fin à la réussite, et aujourd’hui j’ai envie de souffler pour accomplir mes projets personnels et mes rêves les plus fous !
    A commencer par prendre quelques jours de vacances en cette période de fête!
    Merci de nous rappeler l’essentiel <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.