Aurore + Jean-Edouard ▼ Un mariage en Haute-Savoie ▲

Des sourires au kilo pour ce big day plein de bonnes vibes ! Aurore et Jean-Edouard ont choisi un ancien séchoir à tabac pour célébrer les festivités de leur incroyable big day. Entre deux averses, ces amoureux-là ne retiendront que le meilleur. La joie, l’authenticité et l’amour de leurs proches.

Ensemble, ils nous racontent…

La rencontre

C’est à l’âge de 17 ans que l’on est tombé amoureux. Un premier baiser échangé à la sortie d’un cours de français et on ne s’est plus quitté. Les années ont passé : Bac, études, permis, travail, appartement… On a grandi en même temps que notre amour.

La demande en mariage…

… par Aurore le soir anniversaire de notre rencontre.  Une demande toute simple sous la forme d’un questionnaire intitulé « Tu sais que tu veux épouser Aurore quand » auquel J-Ed a coché toutes les affirmations ! S’en sont suivis un petit discours, quelques larmes et une bague de fiançailles.

Le lieu

La recherche du lieu a lancé les préparatifs. Nous en avons visité six et le dernier fut le bon. Un ancien séchoir à tabac, avec une cour fleurie dans laquelle on se sentait comme à la maison, des salles pour le cocktail et la cérémonie en cas de pluie, un gîte pour nos invités et même un petit carnotzet pour la fin de soirée !

Les préparatifs

L’ambiance de la journée s’est dessinée assez facilement car nous voulions une journée qui nous ressemble : rock’roll, cool et surtout, pas conventionnelle ! Le défi était de mixer notre univers urbain avec l’authenticité du lieu que nous avions choisi.

Nous avons géré beaucoup de choses nous-mêmes et n’avions ni thème ni code couleur, notre seule ligne directrice était l’univers graphique imaginé pour nos faire-part et que l’on retrouvait par touches tout au long de la journée. Néons, cactus, photomaton, tattoos, mojitos, burgers… Nous avons fonctionné au coup de cœur et le résultat était au delà de nos espérances.

Il était essentiel que nos invités se sentent à l’aise et s’amusent. Nous avions donc prévu quelques animations : cabine photomaton, bar à souvenirs, frise participative à colorier et bar de nuit. Au final, toutes ces petites attentions ont grandement contribué à la bonne ambiance qui a régné toute la journée (jusqu’à 7 heures le lendemain matin !)

Pour résumer : 1 an et demi de préparatifs, des heures à créer des boards sur Pinterest, à rêver sur les wedding blogs (merci Madame C pour toutes les belles idées que vous nous avez soufflées !) et surtout de belles rencontres. Nous avons eu la chance d’être entourés par une merveilleuse équipe de talents qui nous ont chouchouté et qui sont aujourd’hui bien plus que des prestataires pour nous.

Le big day

La journée s’est déroulée comme dans un rêve. Rien n’est venu troubler la fête, même pas 2 averses qui passaient par là.

Le budget du mariage

Autour des 20 000€. Nous avons eu la chance de pouvoir nous-mêmes financer la totalité de notre mariage ce qui nous a laissé une grande liberté.

Notre meilleur souvenir

Difficile de n’en garder qu’un mais la cérémonie laïque était un moment incroyable. Nos témoins comme maîtres de cérémonie, une entrée en dansant aux bras de nos parents, les discours drôles et touchants à la fois de nos familles et amis, l’échange de nos vœux… Waouh !

…Et puis aussi la flashmob surprise de nos invités !

Et si c’était à refaire ?

Nous ne changerions absolument rien !

Do & Don’t

DO

* Mariez-vous à votre image, c’est votre journée et vos invités en profiteront d’autant plus si elle vous ressemble

* Laissez parler votre feeling, notamment pour le choix de vos prestataires. Nous avons eu de véritables coups de foudre pour les nôtres et le jour J nous avions une totale confiance en eux, et une vraie joie de les retrouver

* Si vous pouvez-vous le permettre, engagez une wedding planer. Nathalie a été une vraie perle avec nous et un soutien incroyable. Grâce à elle nous avons pu réaliser tout ce qui nous tenait à cœur et profiter à fond de notre weekend (et nos parents & témoins aussi !)

* Partir quelques jours tout de suite après votre D-day pour éviter le wedding blues et prolonger la magie

* Ne subissez pas la pluie : optimisez la ! Le samedi précédent notre mariage, la météo annonçait un temps exécrable, j’ai passé la matinée à pleurer et les 3 jours suivants à regarder toutes les météos possibles. Et puis j’ai décidé que la pluie ne gâcherait pas notre journée. J’ai filé acheter des parapluies transparents et des bottes en caoutchouc. Le jour J nous avons eu « seulement » 2 averses dont une pile à la sortie de la mairie (merci les jolis parapluies) et mes bottes rouges étaient parfaites pour se balader dans les champs en robe de mariée pendant notre séance couple

DON’T

* Dans la mesure du possible, ne faites pas l’impasse sur un photographe professionnel (et même un vidéaste si vous le pouvez). Les images de cette journée sont les seuls souvenirs que vous garderez. Nous ne remercierons jamais assez Anne Sophie et Pascal pour celles qu’ils nous ont offertes

* Ne négligez pas les détails et la personnalisation, ce sont eux que remarqueront vos invités et qui donneront une touche unique à votre mariage

* Evitez de commander des articles en gros en provenance de la Chine. Notre lot de 250 paires de lunettes de soleil s’est retrouvé coincé en douanes. Elles y seraient encore si J-Ed n’était pas un négociateur hors pair

* Ne stressez pas ! Je suis d’un naturel angoissé et le jour J rien n’est venu me contrarier, même pas l’allergie des yeux de mon fiancé qui s’est réveillé le matin du mariage avec un air de Quasimodo ! Profitez de votre journée, elle passe si vite…

Les adresses du grand jour

Faire-part et papeterie : La mariée

Lieu : la Médicée

Traiteur : Les Recettes d’Olivier + Dessert : Patrick Agnellet

Fleurs : Côté Naturel à Chambéry + cactus et plantes grasses : Botanic

Tenue de la mariée : Rime Arodaky + robe pour la soirée Maje +  Tenue du marié : chemise The Kooples, pantalon Eleven Paris, nœud papillon L’Atelier à Nouer

Coiffure : Salon Aiguille + Make-up : Audrey Bodilis

DJ : Niko Events

Flair bar : Easyflair

Photographe : Ela and The Poppies

Cinéaste : Pascal Délé Filmaker

Wedding Designer : Majenia

Brunch : Burger truck The Rolling Cantine

 

TAGS : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

▼ La Wishlist de Noël d’Anne-Claire Ruel ▲

Au détour de quelques pages htlm et d’un profil Instagram, je me suis plongée dans l’univers poétique d’Anne-Claire. Décoratrice et blogueuse aux goûts exquis, maman de deux joyeux bambins aux visages d’anges et bientôt mariée, cette amoureuse des jolies choses a le don de dénicher les talents rares. De vous faire tomber en amour devant la moindre de ses trouvailles.

Aujourd’hui, Anne-Claire partage avec nous sa wishlist de Noël. Un grand merci à elle pour cette ravissante sélection…

« Une sélection noël chez les amies, créatrices de talent ou très bonnes sélectionneuses d’objets poétiques, où je trouve toujours de belles belles choses, enchanteuses notamment en cette fin d’année…

 Les jolies adresses d’Anne-Claire…

* Les étoiles en céramique de Justine Lacoste pour Epure, idéales pour un décor de fête !
* Une poupée princesse de la magicienne Pénélope Happy to see you à retrouver sur smallable
* Une couronne de fleurs spécial « noël » à retrouver au petit florilège et à garder bien sur!
* Les étoiles domino tanabata chez smallable
* Une infusion Calme de l’infuseur à retrouver chez Motherlygrey
* Une guirlande de pompons de tulle d’Oscar et Lila  pour décorer la table de noël, vue par Christelle Claude
* Un tirage d’une des merveilleuses photos poétiques de Christelle Claude, bientôt disponibles mais c’est encore en projet.
* Un kit poupée Happy to see you pour réaliser vous-même cette merveille avec votre fille.
* une gigoteuse numéro 74  chez mon amie Lisette qui a toute la collection en boutique (Cannes)
* Et comme toutes les années, un petit quelque chose de chez Astier de Villatte, bougie, carnet et encens!
* Un bracelet Stéphanie Jewels chez Oradena (Paris 9ème et Saint germain en Laye)

 

 

Retrouvez Anne-Claire…

Sur son Blog  / instagram  / Facebook / Pinterest

 

Bon shopping !

TAGS : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Fais pas ci, fais pas ça ▼ Le choix de vos prestataires ▲

Je reçois bien souvent des messages (un peu paniqués) de jeunes femmes perdues. L’appréhension de faire des mauvais choix pour leur organisation, la difficulté de plaire et la crainte de déplaire. Allez Mesdemoiselles, on se détend, tout va bien se passer. Chassez ces vilaines angoisses de future mariée et posez vous les bonnes questions…

* Quel budget ?

Bien gérer son budget c’est aussi pleinement profiter des préparatifs du mariage et ne pas se frustrer.

Attention la réalité du marché n’est pas forcément la vôtre. Pour affiner cette perception, il faudra nécessairement prendre contact avec plusieurs professionnels que vous aurez sélectionné selon vous goûts pour recevoir les premiers devis. Deux à trois devis par poste de dépense seront nécessaires pour dessiner votre budget définitif. Charge à vous de bien répartir ces coûts selon vos priorités.

Et n’oubliez pas que même dans l’anticipation, il y a toujours des dépenses imprévues et des petits craquages. Le tout est de rester cohérent par rapport à son budget de départ. Non, non, non, il n’est pas envisageable de se mettre au régime féculent sur les 10 prochaines années !

Est-il nécessaire de faire appel à des professionnels ?

Quand les prix s’envolent, il serait tentant de déléguer certains postes à des proches. Par expérience, les mariés ayant opté pour cette alternative budgétaire l’ont malheureusement amèrement regretté. Déjà car vos proches ne sont pas des professionnels et ne peuvent, même avec toute la bonne volonté du monde, s’y substituer. Et puis la responsabilité que vous leur accorderez peut générer un stress important en cas d’erreur, ce qui pourrait mettre à mal l’ambiance de votre journée. Cela en vaut-il la peine ?

Comment chercher ses prestataires ?

Le bouche à oreille fait bien souvent des merveilles mais attention tout de même à ne pas calquer le mariage des copains par crainte du « wedding faux-pas ». Il faut savoir être à l’écoute et prendre aussi quelques risques. Sur le net, les blogs publient de nombreux mariages et bonnes adresses, n’hésitez pas à fouiner dans leurs archives et à prendre conseil auprès d’autres prestataires. On a tous des bonnes adresses de derrière les fagots à partager :D

D’ailleurs, j’dis ça, j’dis rien mais je tiens à jour un petit carnet d’adresses avec plein de chouettes prestataires : http://bit.ly/carnetadressesLBDMC #cétaitlaminutepubdublog

* Comment formuler ma demande de devis ?

Les prestataires ne sont pas des machines à devis donc soignez vos demandes ! Recevoir un demande de devis sans un « bonjour » ni un « merci » n’engage en rien une réponse rapide et professionnelle. Esquissez rapidement un tableau de votre journée avec : la date / le lieu ou la géographie / le nombre de convives et vos envies pour cette journée. Cela permettra de personnaliser dès le départ la relation avec chaque partenaire. Pas facile parfois de dévoiler son intimité à un étranger mais en choisissant ce métier, nous mettons aussi beaucoup de sentiments dans notre travail donc n’hésitez pas à être vous et à éradiquer certaines retenues. La relation n’en sera que plus belle et plus naturelle.

Quel feeling ?

Qu’un prestataire réponde à une attente financière, c’est important. Mais la relation que vous tisserez avec lui ces prochains mois, l’est plus encore. Prenez le temps de rencontrer vos prestataires et ne vous engagez pas dans une relation où le feeling ne passerait pas. Vous devez être en confiance avec chaque prestataire. Le meilleur moyen de lâcher prise le Jour J et de profiter pleinement de votre journée.

Autre conseil, essayez dans la mesure du possible de rencontrer plusieurs professionnels pour conforter votre choix. Et inversement, ne rentrez pas dans une boulimie des rencontres qui vous ferez perdre pied. Écoutez-vous et laissez parler les évidences…

Quelles formalités ?

Pour chaque partenaire, il faudra nécessairement formaliser la prestation. La signature d’un devis, d’un contrat et le versement d’un acompte acteront définitivement vos choix. Vous serez ainsi tranquillisée.

 

Et vous, comment vivez-vous la recherche de vos prestataires mariage ?

Crédit photo : Marion Heurteboust

 

 

TAGS : , , , , , , , , , ,

Laura + Gwen ▼ Save the date ▲

Avec beaucoup d’amour et de créativité, Laura et Gwen partagent avec nous leur Save the date vidéo. Gwen est filmaker des Michaud. Laura est illustratrice. Ils s’aiment et se sont dit oui le 28 juin dernier…

Votre rencontre…

Nous nous sommes rencontré pendant nos études, nous avions à peine 18 ans.
Du coup, nous avons fini de grandir ensemble et développé un tas de passions communes.
Nous sommes maintenant inséparables : )

Et la demande en mariage ?

La demande en mariage a eu lieu 8 ans plus tard, lors de notre anniversaire de rencontre. Une plage de Deauville, un coucher de soleil et surtout un faux prétexte pour que Laura se retourne et paf ! Elle s’est retrouvée toute bête :) . Elle qui croyait que nous regardions ensemble ces deux goldens en train de jouer sur la plage.

 

TAGS : , , , , , , , ,

Laurianne + Clément ▼ Un mariage en Camargue ▲

Petite douceur du Jeudi avec le joli jour de Laurianne et Clément. De leurs années Lycée, une évidence. Une petite fille puis une demande en mariage sur la plage. C’est en Camargue qu’ils se sont dit oui.

Laurianne nous en dit plus…

TAGS : , , , , , , , , , , , , , ,

Tête à tête sur l’île de Beauté

De leur belle amitié au collège, une jolie histoire d’amour est née. Ces amoureux corses nous emmènent dans leur île de beauté à travers une séance pleine de douceur.

La belle Alice nous raconte…

TAGS : , , , , , , , , ,

Céline+Sébastien ▼ Un mariage dans l’Hérault ▲

Un mariage comme à la maison ou presque! De certaines rencontres naissent certaines évidences, la leur était de faire leur vie ensemble. En 10 ans, Céline et Sébastien ont construit une jolie famille. Le mariage, la seule promesse de faire durer ce bonheur…

En les rencontrant, j’ai moi-même ressenti cette douce évidence. Naturels, joyeux, sincères, des amoureux au bonheur communiquant! Merci les amis pour cette douce parenthèse et ce joli moment que vous nous avez fait partagé. On vous attend maintenant dans notre joli Sud.

Céline nous en dit plus…

TAGS : , , , , , , , , , , ,

Choisir la Bague de Fiançailles

Vous avez décidé de lui demander sa main, de vous engager pour de bon dans la belle aventure du mariage. Pour sublimer votre demande, le choix de la bague de fiançailles sera déterminant. Lourde tâche pour les douces moitiés qui n’y connaissent parfois que très peu de choses en matière de bijoux…

TAGS : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ma Bibliothèque ▼ Inspirations Fleuries ▲

Après une semaine dense, je reviens avec une petite pépite. Aujourd’hui, je vous ouvre ma bibliothèque et vous parle du ravissant livre imaginé par Nessa de LMAPN et illustré par Chloé de Lovely Pics : Inspirations fleuries aux éditions Eyrolles.

TAGS : , , , , , , , , , , , , ,

Minute bien-être ▼ Mes kilos et moi ▲

Le divorce est prononcé. Poignées d’amour et double menton naissant sont priés de sortir de ce corps, dont le seul reflet dans le miroir provoquent en moi une poussée d’urticaire! La cohabitation a assez duré. Depuis plusieurs mois, je la jouais fairplay. À 35 ans et de nouveau Maman depuis 5 mois, je m’étais fait une raison et appliquais la méthode « patience ». Mon entourage me claironnait : 9 mois pour les prendre, 9 mois pour les perdre! Alors, je vous explique les copains, j’en suis déjà à 5 mois et la balance ne bouge pas d’un iota. Et je ne fais malheureusement pas partie de ces femmes extra-terrestres au métabolisme avec option « corps de rêve »(#WTF!). Je n’y ai d’ailleurs jamais aspiré. Ma seule ambition est d’être bien dans mes baskets, pas de ressembler à une carcasse sans formes.

La lutte sera sans pitié. Je ne ferai aucune concession fasse à ces indésirables. Car à presque 36 ans, je n’ai pas à me faire une raison. Non, non, non! Je veux mettre au placard mes pantalons de grossesse, renfiler mon jean’s fétiche taille 38 et réveiller ma féminité. Que ma fille aînée me trouve belle et que mon mari me trouve un peu (beaucoup) bombasse. Futilité ? Peut être et après ? Je suis une femme qui a tout pour être heureuse. Seize années d’amour, 10 ans de mariage, deux pimprenelles en bonne santé et totalement craquantes, un job épanouissant. Une belle vie remplie de rires et d’amour. Là est l’essentiel bien évidemment. Mais pourquoi se priver d’un bonheur supplémentaire ?

On sait toutes que la junkfood, c’est maaaaaal! Qu’entre un yaourt 0% et un Paris Brest, pas d’hésitation à avoir. Qu’il faut faire de l’exercice voir du sport pour les plus vaillantes d’entre-nous. Mais entre savoir et pouvoir, il y a parfois un monde…

Les régimes, je connais la chanson. De la méthode pamplemousse au régime hyperprotéiné, j’ai quelques idées sur le sujet. Faut-il encore trouver l’énergie de se priver sur du long terme. Et gare à l’effet revolving.

Au détour d’une conversation de jeunes mamans, une amie m’a parlé du régime weight watchers. Oui, oui, je parle bien du régime suranné dont les publicités m’ont toujours rendue assez sceptique. Par curiosité, je me suis renseignée. La méthode est élémentaire, un système de points à respecter, fruits et légumes à volonté. Un abonnement comprenant un accompagnement sur le net et pour celles qui le désirent des réunions physiques. Le programme est bien rôdé. Et bien sans mentir, je suis devenue en quelques jours totalement adepte. Je cuisine sain et mange à ma faim. En 6 jours, déjà 2 kilos en moins sur la balance. Des débuts prometteurs qui me donnent une énergie folle pour la suite!

 

Et vous, ça se passe comment la cohabitation avec vos imperfections ?

Illustrations : Pénélope Bagieu

 

 

TAGS : , , , , , , , , , , , ,
Page 1 of 6412345...102030...Fin »